L’abbaye de Prébenoît

L’abbaye de Prébenoît est une abbaye bénédictine de Cîteaux du département actuel de la creuse.

L’abbaye a été en service du XIIe siècle à la Révolution Française, puis presque totalement ruinée au XIXe siècle.

L’histoire de l’abbaye de Prébenoît

C’est une offrande du seigneur de Malval qui a permis à l’abbaye de Dalon d’édifier une abbaye dans la paroisse de Bétête, actuellement la Creuse, en 1140. L’abbaye créée est appelée abbaye de Prébenoît, signifiant pré-béni. L’abbé Pierre était sans doute le premier abbé de l’abbaye, ainsi que le fondateur. Le groupe de moines qui y emménagent vient de l’abbaye-mère, donc Dalon, ou de l’abbaye de Chatreix à Saint-Julien-le-Petit. L’abbaye de Prébenoît rejoint l’ordre de Cîteaux en 1163. Sa construction se termine vers 1180.

Différentes phases de construction

L’abbaye de Prébenoît a été fortifiée lors de la guerre de Cent Ans, des fossés étaient excavés tout atour des établissements, la nef de l’église était réduite et l’église est guindée de tours de défense. Pendant les guerres de religion et de la Ligue, l’abbaye de Prébenoît a été devastée par l’occupation alternative des troupes protestantes et catholiques. En 1621, l’abbé commendataire constate les ruines mais n’en fait rien, de même pour les autres abbés commendataires qui n’accomplissaient pas de grands travaux de restauration. En 1691, le général de Guéret confirme l’état pitoyable des lieux.

L’abbaye de Prébenoît demeure très rudimentaire malgré les donations en sa faveur, et ce, en partie à cause de la cupidité des abbés commendataires qui empêchait d’effectuer des travaux de restauration. Les différentes successions de propriétaires après la Révolution n’ont pas arrangé l’état de l’abbaye de Prébenoît, en effet, son état se dégrade jusqu’aux années 1960 où, louée par le centre d’animation et de tourisme, elle est restaurée. En 1987, le bâtiment est acquis par la municipalité du département, et de nombreuses associations s’activent pour le restaurer.

Author: Lea

Share This Post On