Le Musée de l’Électrification de Bourganeuf

Le Musée de l’Electrification de Bourganeuf

Le Musée de l’Electrification de Bourganeuf se trouve à Bourganeuf dans le département de la Creuse en région limousine. Il illustre le récit de l’électrification de la ville car, en 1886, Bourganeuf a été l’une des premières villes de France, la troisième, à produire et recevoir l’électricité.

musee.jpg

L’usine électrique de Bourganeuf était alors implantée au même endroit, qui devint plus tard le Musée de l’Electrification de Bourganeuf. A l’origine, c’était le ruisseau du Verger qui faisait marchait la dynamo mue par une roue à augets, mais les eaux du ruisseau furent trop basses pour alimenter la soixantaine de lumière de la ville, alors on utilisa la cascade des Jarrauds.

Le rôle du Musée de l’Electrification de Bourganeuf

Comme c’est l’une des premières villes françaises électrifiées, le Musée de l’Electrification de Bourganeuf raconte cet épisode et fait plonger dans les annales de l’électricité. Des maquettes avec des panneaux et du matériel expliquent d’une façon ludique le principe de production du courant électrique. Le musée expose entre autres les anciens alternateurs et de vieilles porcelaines qui servaient à isoler les câbles. A l’extérieur, une installation hydro-électrique entière est remise en état de service et est ouverte au public.

La cascade des Jarrauds

Suite à la défaillance des eaux du ruisseau du Verger, la cascade des Jarrauds a été choisie comme alternative, car elle était haute de 14m et avait la capacité de satisfaire une production très suffisante des lumières de Bourganeuf. Seulement, la cascade se trouvait à plus de 10km du Musée de l’Electrification de Bourganeuf.

marcel-deprez.jpg

C’est alors l’ingénieur Marcel Deprez qui prit l’initiative, étudia le cas pendant trois ans et effectua les travaux nécessaire entre juillet 1888 et avril 1889. Ainsi, les aménagements des usines de la cascade des Jarrauds et de Bourganeuf furent les premiers de France où l’électricité fut transportée sur un tel intervalle. La cascade des Jarrauds alimentait 106 lampes de Bourganeuf.

Author: Lea

Share This Post On